diagnostic

Le diagnostic pisé

UNE ETUDE PREALABLE INDISPENSABLE 
Cette étude, préalable au projet architectural et/ou à tous travaux, évite que des actions néfastes pour les murs en pisé ne soient commises, tant sur la structure que sur le site environnant. Ce rapport de diagnostic écrit peut aussi être réalisé en amont de l'achat ou de la vente d'un bien en pisé.

  • Sont analysées les qualités ou les défaillances architecturales qui compromettent les mesures de protection de la construction (volumétrie, dépassées de toiture, ventilation, soubassements, lecture des pleins et des vides etc.).
  • Sont décrits les matériaux constituants la construction, ainsi que les caractéristiques du matériau terre crue (perspirance, inertie, régulateur hydrométrique, bilan carbone, réversibilité et esthétisme de la matière) afin de rappeler les spécificités du matériau.
  • Sont identifiées les causes des différentes pathologies (humides et/ou structurelles) en fonction de l'ensemble de ces paramètres.
  • Sont proposées des préconisations techniques en fonction des priorités et en accord avec le projet des habitants.

VISITE SUR SITE / 2 à 3 h
- Réaliser une lecture du bâti ancien pour comprendre comment est situé le bâtiment dans son environnement;
- Se renseigner sur l’historique de la construction et analyser les étapes de construction de l’édifice;
- Réaliser un plan schématique des espaces;
- Analyser les matériaux présents autour du bâtiement et le constituants;
- Analyser la circulation des eaux de pluie;

RAPPORT DE DIAGNOSTIC ECRIT 
- Formaliser les données receuillies sur site
- Faire un état des lieux approfondi du bâtiment;
- lister les pathologies humides et structurelles;
- Echanger sur le programme du projet architectural;
- Hiérarchiser les travaux à entreprendre en cohérence avec le projet;
- Apporter des informations techniques (détails constructifs qui aideront la maitrise d’oeuvre à concevoir le projet)
- Proposer des solutions techniques inspirées de cultures constructives régionales;

 LE PATRIMOINE EN PISE, UNE ARCHITECTURE CONCUE POUR DURER 

 

Traditionnellement un bâtiment en pisé intègre un certain nombre de mesures de protection qui lui permettent d’avoir une très bonne durabilité.

CONSOLIDER, CONSERVER, RENOVER OU REHABILITER
L’objectif des différents travaux de consolidation, de conservation, de rénovation ou de réhabilitation est de maintenir ces principes tout en les adaptant aux nouveaux besoins. Dans les bâtiments en pisé, les principales causes de désordres sont liées à l'humidité. Celles-ci pouvant entrainer des pathologies structurelles voir des sinistres. Pour cela, les modifications aux abords des bâtiments et celles apportées à la structures, l'emploi de matériaux (isolants ou les revêtements muraux) doivent garantir que la maçonnerie de terre perspire et qu'elle est à l’abri de l’humidité. Les pathologies les plus graves proviennent toujours des remontés capillaires qui centrent l'humidité à la base des murs. Les matériaux non perspirants tels que les enduits ciment épais ne sont pas les causes principales des désordres humides mais ils aggravent considérablement les phénomènes d'humidité dans les murs.